Archives contemporaines

Delphine Deshayes photographiant un plan de façade de l'usine d'incinération (cliché M. Brunet, juin 2016 / Archives de Rennes).

Delphine Deshayes photographiant un plan de façade de l’usine d’incinération (cliché M. Brunet, juin 2016 / Archives de Rennes).

Les archives contemporaines produites par les services publics peuvent paraître austères, plus froides que les archives privées, moins accessibles que les images. La venue de Delphine Deshayes à l’Hôtel de Rennes Métropole est l’occasion d’une médiation sur un fonds récemment classé, entrant dans le champ de ses recherches (rapport à l’environnement, risque industriel) : le fonds 2245 W porte sur la construction de l’usine d’incinération d’ordures ménagères de Villejean, en 1968.
L’indexation offre une première lecture de son contenu.
L’aspect purement technique d’un fonds peut être trompeur. Des typologies aussi peu attractives que les dossiers de marchés publics sont riches d’informations, quel que soit leur objet. L’exemple est pris des marchés de traitement et recyclage de certains déchets ou le gardiennage des déchetteries : dans les rapports d’activité fournis par les prestataires, se trouvent des informations sur l’économie sociale et solidaire et parfois, sur des parcours d’individus.
Du bac à compost à la station de métro, les dossiers de marchés témoignent de la commande publique et du tissu économique privé : état du marché, entreprises, artisans, associations, etc. Une source à croiser avec tant d’autres pour une perspective critique et riche. Les archives sont un matériau pour tous : historiens, administrés, artistes… nous vous attendons ! Marianne Brunet, Archives de Rennes.

Publicités

Le temps d’une pause

MagnetophoneEntretien vendredi dernier avec Delphine Deshayes. L’enregistreur est sur la table, très vite oublié. Entre réunion et dossiers à traiter, c’est un temps pour se poser et prendre du recul, discuter simplement. Les questions s’enchaînent autour de la conservation, la restauration, le rapport au document, le rôle de l’archive… et toucher finalement un espace plus sensible : l’archive qui donne de l’épaisseur à la réalité, l’archive qui nourrit l’imaginaire, l’archive qui aide un peu à vivre, quoi ! Violaine Tissier-Le Nénaon, Archives de Rennes.