Loïc Creff

BLACK ROOM - Collage sur papier, 30 x 30 cm, Macula Nigra, 2015.

BLACK ROOM – Collage sur papier, 30 x 30 cm, Macula Nigra, 2015.

Mon travail, sous le nom de Macula Nigra, revisite le savoir encyclopédique du siècle passé en puisant dans toutes sortes d’iconographies. Les collages et les estampes qui en découlent sont conçus comme des construc­tions oniriques de papier qui traitent d’utopie et de dystopie, des postures de l’homme dans son environnement, et plus largement de la place de l’image dans nos sociétés. Mes sources pic­turales favorites proviennent d’ouvrages chinés, débusqués au détour d’un bouquiniste ou d’une braderie, mais aussi de recherches en ligne. Elles retracent en images les grandes aventures du XXe siècle : les utopies modernistes dans le domaine de l’architecture, de la découverte du monde et de ses biotopes, des parutions encyclopédiques sur les avancées technologiques…
Au sein des Archives de Rennes, je m’attellerai à décloisonner les documents “exhumés” avec l’aide du personnel pour créer des compositions graphiques, des mises en abîme inspi­rées de la ville et de son histoire, qui seront ensuite affichées dans l’espace public.
Je suis membre de l’atelier La Presse Purée et du collectif Le Marché Noir, où je pratique principalement la sérigraphie de manière expérimentale et monotype sous des formes éditoriales diverses.
Voir la note d’intention de Loïc Creff
Voir le site internet de Loïc Creff : Macula Nigra

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s